AJFFLF - Association des Jardins Familiaux de Fontenay-Le-Fleury

Evènements

Fête du printemps - Reportage

Rédigé par Sophie - - aucun commentaire

10 heures. Le soleil est de la partie. Une quinzaine de personnes nous rejoignent pour commencer les préparatifs et surtout, désherber et ameublir la plate-bande qui doit accueillir l'après-midi les semis et plantations.

Le temps pour l'équipe de la Fête du printemps de se mettre d'accord sur l'organisation des différents ateliers, de fixer les décorations "maison" et déjà, il faut se séparer : cette fois-ci, pas de déjeuner sur l'herbe.

On se donne rendez-vous à 13h30 pour la mise en place finale.

En début d'après-midi, le ciel s'assombrit, les tables sont placées à l'abri de la toiture en prévision de quelques giboulées de printemps.

Monsieur Printemps, sur son trône improvisé et les cheveux au vent, attend patiemment les premiers invités...

... qui ne tardent pas à arriver malgré le temps maussade.

Bientôt, les premières gouttes. Et c'est une après midi pluvieuse qui commence.

Cela ne décourage pas les familles qui sont venues pour l'occasion. 

Les plus petits, grâce aux conseils avisés de Mercedes, Caroline et Géraldine, fabriquent des animaux en boite à oeufs.  Les fillettes et leurs mamans se pressent autour de Thérèse, Dominique et Ouardia pour la fabrication de bracelets, de rubans pour les cheveux et de serre-têtes fleuris. L'atelier maquillage rencontre également un franc succès. Frédéric, une fois encore, a su, avec patience, répondre aux attentes de ses petits modèles qui repartent toujours avec le sourire. Quelques plants de tomates trouvent preneurs, des graines sont échangées.

Faute d'électricité, la Crep'party n'a pas pu avoir lieu mais on a pu compter sur l'esprit d'initiative des mamans  présentes pour improviser un goûter à la pâte de noisettes. 

Et, tandis que les activités battent leur plein sous l'abri collectif, quelques personnes, plus téméraires (!) que les autres, bravent les éléments pour construire l'hôtel à insectes. Rabah joue de la visseuse pour fixer les palettes les unes aux autres et consolider la structure, je m'attele avec Christine et Max à découper du grillage que l'on glisse entre chaque palette pour créer un palier et éviter que les élements ne dégringolent d'un étage à l'autre.

Un bac à fleurs est installé au sommet, l'hôtel bénéficiera d'une toiture terrasse végétalisée !

Les premières chambres sont aménagées. Ici, quelques pommes de pins dans une cagette en bois constitueront un abri de choix pour les coccinelles, alliées fidèles dans la lutte contre les pucerons. Là des tiges creuses, à moelle, pourront attirer quelques guêpes solitaires, bien utiles pour combattre les petites chenilles voraces qui font un festin des jeunes pousses. De la paille glissée dans de petits pots en terre cuite assureront le gîte des perce-oreilles.

Mais l'après-midi touche à sa fin, et la pluie qui ne faiblit pas vient à bout des meilleures volontés.

Qu'à cela ne tienne, l'aménagement de cet hôtel continuera durant les prochaines semaines.

De l'eau chaude, dans un thermos, permet à tout le monde de se retrouver, à l'abri, autour d'un thé chaud ou d'un café.

La météo n'aura pas eu raison de cette première Fête du printemps !

En guise de souvenir, quelques photos.


Si vous avez d'autres photos de cette Fête, merci de nous en envoyer quelques-unes par mail, cela nous permettra de compléter la collection !

L'équipe de la Fête du printemps adresse ses remerciements à tous les membres qui sont venus donner un coup de main pour l'organisation et l'animation des ateliers.

Fête de la citrouille - Reportage

Rédigé par Sophie - - aucun commentaire

Samedi 31 octobre 2015, aux alentours de 11 heures, dans les jardins.

Le soleil est au rendez-vous, la journée s'annonce radieuse. Tant mieux. Le pari d'une animation un 31 octobre est toujours un peu risqué mais, pour cette fois, la chance est avec nous.

Une dizaine de personnes s'affairent autour des tables pour préparer les citrouilles qui serviront de lanternes.

Les enfants apportent volontiers leur concours...

... mais savent également se ménager des pauses bien méritées.

Même si l'uniforme rayé est de sortie, ce n'est pas le bagne, tout de même !

En fin de matinée, les quinze citrouilles dont nous disposons sont prêtes pour les ateliers décoration de l'après-midi.

Un déjeuner pris sur le pouce, et voilà déjà les premiers visiteurs qui nous rejoignent pour les animations de l'après-midi.

Au programme : sculptures de citrouilles, peinture, préparation des lumignons... le jardin se transforme pour un temps en atelier créatif.

Les bocaux en verre, récupérés au fil des semaines, peints aux couleurs de la citrouille et décorés par les participants, sont accrochés sur les grillages qui jouxtent l'allée centrale. Le sourire ne trompe pas, les esprits sont déjà à la fête.

Les citrouilles, sculptées, trouvent leur place dans le décor.

Certaines, moins timides que d'autres, se prêtent à une séance photo.

Une araignée, voyant d'un très mauvais oeil les citrouilles s'installer sur le devant de la scène, se hisse au sommet de l'une d'entre elles et nous jette un regard glaçant.

Mais le soleil commence à décliner. Le temps de planter les derniers éléments du décor...

...et déjà, une ombre se dresse.

La sorcière est là, qui nous guette...

... tandis que Dame Citrouille attend ses invités.

Merci à Boris et Catherine qui sont arrivés à point nommé et qui ont très gentiment prêté main forte pour la mise en place de la table qui devait accueillir le Banquet des Citrouilles.

A la nuit tombée, les jardins s'illuminent.

Les photos peinent à rendre l'ambiance magique de ces instants partagés en toute convivialité, à la lueur des lumignons.

Les enfants les plus téméraires sont invités à pénétrer dans le Manoir.

Lorsque l'un d'entre eux, prenant son courage à deux mains, accepte de pénétrer dans l'Antre des Fantômes, la porte se referme sur lui, laissant ses camarades à l'extérieur imaginer le pire en entendant les cris d'effroi qui ne tardent pas à monter dans la nuit. La petite animation rencontre un franc succès. Les plus grands, en sortant, comme pour se rassurer, ne peuvent admettre leurs petites frayeurs sans perdre contenance et répétent à qui veut bien l'entendre : "même pas peur". 

L'atelier maquillage trouve également son public. Merci à Stéphanie et Frédéric qui ont joué du pinceau et de l'éponge pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Petite galerie de portraits.

Au Banquet des Citrouilles, des plats créés spécialement pour l'occasion...

...ont rivalisé (avec grand peine) avec un stand de crêpes sucrées. Merci à Eric et Gérard pour avoir assurer la Crêpes Partie.

Mais, à vouloir prendre la place du chef, on pouvait y risquer sa peau.

Et tandis qu'un drame semble se nouer (ne vous fiez pas aux apparences, et rassurez-vous, chers lecteurs, Gérard s'en est sorti indemne),  une petite fille et sa maman semblent goûter le plaisir de la fête.

Merci à Carlos qui s'est occupé du barbecue une bonne partie de la soirée.

Avec Carlos aux fourneaux, le chauffage d'appoint était assuré !

La photo de la fin à l'équipe organisatrice avec qui j'ai partagé quelques bons moments de rigolade et qui a répondu présente pour transformer le projet en réalité. Merci les filles et vivement l'année prochaine !

De gauche à droite : Thérèse, Florence, moi, Dame Citrouille (notre mascotte), Géraldine, Caroline et Stéphanie.

Un petit bonjour à Remi qui passait par là.

Forum des association 2015

Rédigé par Sophie - - aucun commentaire

Pour la seconde fois depuis sa création, notre association était présente au Forum des associations qui s'est tenu le 5 septembre 2015. 

Nous avons pu, cette année encore, grâce à votre générosité, confectionner 4 magnifiques paniers de fruits et légumes et proposer notre jeu "Tentez de remporter un panier de légumes en découvrant son poids !".  

L'animation a recontré un franc succès avec une centaine de participants sur la journée.

Les heureux gagnants sont repartis les bras chargés de victuailles, félicités par Monsieur le Maire et deux conseillers municipaux. 

Merci à Béatrice, Bernadette, Dominique et Mercedes qui sont venus nous prêter main forte sur le stand.

 

Atelier de réparation vélo à Fontenay... La graine est semée.

Rédigé par Sophie - - aucun commentaire

Pour sa deuxième édition, l'atelier de réparation vélo coopératif, organisé en partenariat avec Un Vélo Qui Roule, a rencontré son public. 

Une quarantaine de personnes sont venues à la rencontre des Eric(s) et de Philippe pour un diagnostic de leurs montures et quelques conseils avisés pour les remettre sur roues.  

C'est, en tout, une trentaine de vélos qui sont repartis un peu plus vaillants qu'à leur arrivée, un boulon suffisant parfois à consolider un montage artisanal, mais non sans coquetterie.

L'atelier a également permis à ceux qui le souhaitaient de faire marquer leur vélo à l'aide d'un numéro bicycode

Enregistré auprès de la fédération des usagers de la bicyclette (FUBICY), le numéro, ainsi gravé sur le cadre du vélo, permet à la police de restituer un vélo, volé et puis retrouvé, à son propriétaire.

C'est par ailleurs avec grand plaisir que l'équipe d'Un Vélo Qui Roule a accueilli Frédéric, Philippe et Jocelyn, bricoleurs avertis pour qui la clé de 10 et le démonte-pneu n'ont plus de secrets et qui ont largement contribué à la réussite de cet atelier en apportant leur expérience, leur énergie et leur bonne humeur. 

Et, que font des passionnés quand ils rencontrent d'autres passionnés ?

Ils discutent...

Ils échangent des idées...

Ils imaginent de nouveaux projets...

Qui sait...? Peut-être qu'une graine semée lors de cette après-midi ensoleillée de juin, lèvera d'ici quelques mois pour faire naître une initiative fontenaysienne. 

Samedi 27 juin 2015 - Atelier de réparation vélo dans les jardins

Rédigé par Sophie - - aucun commentaire

Le samedi 27 juin, et pour la deuxième année consécutive, l’association des jardins familiaux vous accueille dans les jardins, de 11h00 à 17h00, pour un atelier de réparation vélo coopératif et gratuit, animé par « Un Vélo Qui Roule ».

"Le pari de cet atelier", nous confie Eric, président d’Un Vélo Qui Roule, "c’est d’aider les cyclistes à devenir autonomes avec leurs vélos. Le besoin est avéré. Trop souvent, les vélos sont remisés dans les garages alors que quelques notions simples de mécanique permettraient de les remettre sur roues".

Alors, ne rongez plus votre frein ! Crevaisons, dérailleurs déréglés, venez apprendre à réparer votre bicyclette pour faire face aux problèmes techniques les plus courants.  Une équipe de bénévoles passionnés mettra à votre disposition les outils et les pièces détachées d’occasion (offertes gratuitement, dans la limite des stocks disponibles) nécessaires et vous apportera, si vous en avez besoin, des conseils avisés.

Au même moment, Un Vélo Qui Roule vous proposera également un atelier gratuit de gravage de vélo. "La crainte de se faire voler son vélo reste encore l'un des principaux freins pour son utilisation en tant que mode de transport alternatif", nous explique Eric.  "Marquer son vélo ne remplacera jamais un bon antivol, mais permettra d'augmenter considérablement les chances de retrouver votre monture en cas de vol".

Et si le maniement de la clé de 10 ou du démonte-pneu n’a plus de secret pour vous, n’hésitez pas à venir prêter main forte et à partager votre expérience. Vous serez accueilli à bras ouverts !


Le site de notre partenaire :