AJFFLF - Association des Jardins Familiaux de Fontenay-Le-Fleury

Fiches Techniques

La verveine ou "herbe des sorciers"

Rédigé par Thérèse - - aucun commentaire

Egalement appelée "Herbe des Sorciers", la verveine était autrefois utilisée dans les cérémonies religieuses par les prêtres gaulois (Druides), les guérisseurs d’Asie et d’Amérique du Nord (Chaman) pour prédire l'avenir ou chasser les mauvais esprits. Les prêtres romains s’en servaient pour nettoyer les autels dédiés à Jupiter. Ce n’est que vers le XVIIème que l’on commence à prêter un intérêt particulier à ses vertus médicinales, notamment dans le traitement des ulcères.

Sur le plan de la santé

  • Verveine officinale

Action sur le système digestif : digestions difficiles, maux de ventre, diarrhée.
Action sur le système nerveux : anxiété, vertiges.
Contre les affections de la peau : peaux atopiques (eczéma), érythèmes fessiers ou solaires, crevasses, gerçures, piqûres d'insectes, contusions et foulures.
La verveine officinale a des propriétés anti-inflammatoires. Grâce à la présence de prostaglandine (substance dérivée d’acides gras non saturés) qui régulent la dilatation des vaisseaux et l'agrégation des plaquettes, elle peut avoir une action semblable à celle de l'aspirine. A la fois antitussive et antispasmodique, on lui attribue un effet relaxant dans les états de fatigue nerveuse et les crampes. Elle est aussi préconisée pour soigner ou traiter les aphtes. Elle agit sur le système hormonal, notamment sur les règles irrégulières, et a un effet stimulant sur l'utérus. La verveine favorise l'appétit grâce à son action sur les sucs digestifs.
La verveine officinale s'utilise sous différentes formes.
- La préparation la plus simple consiste à verser de l'eau bouillante sur 1,5 g de verveine coupée puis de filtrer après cinq à dix minutes. La verveine officinale peut aussi se conseiller en bain de bouche en cas d'ulcères buccaux.
- L'huile essentielle de verveine officinale est fabriquée par un processus de distillation par entraînement à la vapeur. Quatre à cinq kilos de feuilles et tiges de verveine produisent 10 ml d'huile essentielle. En usage interne, la posologie est de 2 à 6 gouttes, deux fois par jour, dans 250 ml d'eau chaude. En usage externe, elle est utilisée en onctions locales pures (2 gouttes le long de la colonne vertébrale, sur le plexus solaire ou la face interne des poignets) ou en onctions diluées dans une huile végétale.
- Les gélules à 100% de plante dosées à 1 380 mg se prennent à raison de 3 à 6 gélules par jour.

  • Verveine citronelle

La  verveine citronnelle est conseillée dans le traitement d’états dépressif, d’anxiété ou de stress. Elle a des effets bénéfiques sur les troubles gastro-intestinaux ou digestifs


Où la planter ?
Cette plante a besoin d’un sol léger, frais, riche en humus et d’une exposition ensoleillée. Elle supporte les gelées jusqu’à -7 °C, à condition que le sol soit bien drainé.
Installez à ses pieds des annuelles parfumées, bien touffues, afin de couvrir la base souvent dégarnie :  des pélargoniums à feuillage odorant, des héliotropes.


Quand planter la verveine ?
La plantation s’effectue en mai, lorsque tout risque de gelée est passé.


Comment la planter ?
Faites un trou de quatre fois le volume de la motte en tout sens.
Trempez le contenant dans une cuvette d’eau pendant 5 min.
Si votre terre n’est pas bien drainée, mettez une couche de sable ou de gravier au fond du trou.
Ajoutez une pelletée de compost à la terre retirée, rebouchez partiellement le trou.
Dépotez puis positionnez la plante, rebouchez, tassez, arrosez.

 

Quand bouturer ?
Cette plante ne donne pas de graines sous nos climats, mais la multiplication par bouturage, de mai à septembre, est facile à réaliser.


Comment bouturer ?
Prélevez des tiges de 8 à 10 cm. Ces boutures peuvent être prises sur les nouvelles pousses du printemps ou sur des tiges lignifiées à la fin de l’été.
Supprimez les feuilles sur la moitié inférieure, ainsi que les fleurs si elles sont déjà formées. Dans une terrine, drainée avec une fine couche de gravier et emplie d’un mélange moitié terreau et moitié sable, faites des trous avec le doigt ou un bâton  tous les 3 cm et installez les boutures en les enfonçant de moitié. Tassez bien la terre, arrosez, et mettez cette terrine à mi-ombre, à l’abri des vents. N’oubliez pas de surveiller tous les jours les besoins en eau de ces nouveaux bébés. Arrosez dès que la terre sèche, jamais avant.
Début novembre, abritez la terrine, sous châssis, en serre froide, ou sous une bonne couche de fougères sèches, ou encore en mini-serre en plastique,  pensez à aérer dès qu’il fait beau et doux.
En mars, rempotez les boutures en godets individuels, dans le substrat qui a servi aux boutures.
Attendez le mois de juin pour les mettre en place définitive, au soleil, et en sol bien drainé.

 

La sarriette ou "Herbe à Satyre"

Rédigé par Thérèse - - aucun commentaire

La sarriette, encore appelée « herbe à satyre » en raison de ses vertus aphrodisiaques, est une plante très mellifère (produit du nectar, substance liquide très sucrée récoltée aussi par les insectes butineurs)herbacée à tiges poilues, possède des feuilles étroites et très odorantes. Sa floraison de couleur blanche à rose a lieu de juillet à octobre.

Cette annuelle ou vivace, selon les espèces, est cultivée pour ses qualités condimentaires et ses propriétés médicinales.

Coté cuisine

On peut employer ses feuilles fraîches ou séchées pour aromatiser les salades, les crudités, les sauces, les viandes et les légumes. On peut aussi faire de la liqueur avec la sarriette ou des infusions avec les fleurs.

Sur le plan de la santé

La sarriette est aussi stimulante, antispasmodique, antiseptique, fortifiante et digestive.

Elle est aussi très efficace pour soulager les piqûres d'insectes en frottant la partie douloureuse avec quelques feuilles.

 

Où planter la sarriette ?

La sarriette aime un sol léger, sec, pauvre et plutôt calcaire. Elle n'aime pas les sols argileux. Si c'est le cas, mélangez du sable à votre terre et prévoyez un bon drainage dans le trou. En outre, elle préfère les expositions chaudes et bien ensoleillées.

Au potager, elle repousse les pucerons et apprécie la compagnie de l'ail, des choux, des haricots, des oignons et des tomates.

Elle ne s'entend pas avec le concombre, le cornichon et la sauge.

 

Semer en pleine terre

  • Semez de préférence fin avril, en pleine terre.

  • Recouvrez légèrement les graines.

  • Éclaircissez à 20 cm quand 3 ou 4 feuilles apparaissent sur la plantule.

  • Arrosez en pluie fine.

  • La levée a lieu 15 jours après environ.

  On peut récupérer les graines parfaitement mûres pour effectuer de prochains semis. Elles gardent leurs facultés germinatives durant 5 ans environ.

Culture et entretien de la sarriette

La sarriette ne demande pas beaucoup d'entretien :

  • Arrosez seulement en cas de fortes chaleurs,

  • Binez et sarclez pour aérer la terre.

  • Prévoyez un paillage en automne pour les régions au climat froid.

  • Pour une production plus abondante, rabattez les tiges à 10 cm de la souche chaque printemps.

 

Récolte

On peut récolter les feuilles de la sarriette tout au long de l'année et selon les besoins. Il est cependant préférable de cueillir les feuilles le matin.

Les feuilles de la sarriette se consomment de préférence fraîches. Toutefois, on peut les sécher entières ou les réduire en poudre. À conserver dans un bocal hermétique.

Multiplication de la sarriette

La multiplication de la sarriette se réalise par division des touffes et par bouture.

Division des touffes

  • Divisez les touffes en avril.

  • Replantez les éclats des vieilles touffes sans attendre.

Bouturage

  • Bouturez les tiges semi-ligneuses au printemps ou en août.

  • Choisissez des pousses de 10 à 15 cm de longueur.

  • Plantez-les à l'ombre.

  • Plantez-les ensuite en pleine terre en bordures ou en lignes.

La sauge officinale et la sauge ananas, des plantes "salvatrices"

Rédigé par Thérèse - - 1 commentaire

On dit de la sauge que c’est l’une des herbes les plus anciennement cultivées. Sa réputation de préserver la santé et de prolonger la vie lui serait acquise depuis les temps les plus reculés, tant en Chine qu’en Europe. Jadis, elle portait le nom de Salvia salvatrix, ce qui en dit long sur les pouvoirs qu’on lui attribuait.

Il existe plusieurs variétés de sauge :

La sauge officinale est vivace à feuillage persistant. Les feuilles sont vert pâle, veloutées. Les fleurs, sur des hampes florales érigées, sont regroupées en petits glomérules.

La sauge ananas est une belle plante vivace arbustive qui pousse jusqu’à 2 mètres de haut. Ses feuilles vertes, ovales, rugueuses dégagent un parfum d’ananas assez surprenant. Elle développe une floraison généreuse en automne, rouge écarlate. Les feuilles s’utilisent uniquement fraîches et sont digestives.

Pour renouveler la sauge il faut la diviser en septembre ou en avril :

  • rabattez la touffe d’un tiers à la cisaille
  • tranchez le sol avec une pelle
  • soulevez la motte à la fourche 
  • divisez en 3 ou 4 avec un grand couteau
  • replantez les morceaux espacés de 50 cm en terre meuble
  • Arrosez juste pour la reprise et pailler pour garder l’humidité du sol

Pas d’entretien, cette plante pousse toute seule et est volumineuse.

Vous pouvez récolter les feuilles toute l'année au fur et à mesure de vos besoins mais la meilleure période se situe juste avant la floraison, au printemps.

Conservation :

Cette plante se conserve fraîche quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Elle supporte très bien la congélation.

Pour un séchage, cueillez des branches et faites les sécher tête en bas dans un endroit sec et aéré.

Trucs et astuces :

La sauge éloigne certains parasites comme la piéride du chou et la mouche de la carotte.
Ne plantez pas de sauge à coté d'oignons, elle nuit à leur croissance.
Evitez d'arroser votre sauge, les feuilles dégageront un meilleur arôme.

Sur le plan de la santé

Vitamine K.

La sauge est une excellente source de vitamine K. Cette vitamine est nécessaire pour la synthèse de protéines qui participent à la coagulation du sang .

Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. 

Les six vertus de la sauge :

  • Elle tonifie la mémoire
  • Elle soulage les bouffées de chaleur
  • Elle apaise les ballonnements
  • Elle adoucit la gorge, trois feuilles fraîches de sauge infusées dans un lait chaud stoppent un rhume débutant.
  • Elle calme l’herpès
  • Elle est cicatrisante

Par contre, il est recommandé de ne pas consommer de sauge lorsqu'on allaite.

​Côté cuisine

Préparer des croûtons pour une soupe en faisant revenir des dés de pain dans de l’huile avec de l’ail et des feuilles de sauge. 

Pour faciliter la digestion des viandes grasses, telles l’oie, le canard ou le porc, préparer une farce à la sauge et à l’oignon. 

Ou préparer une sauce pour accompagner ces viandes : hacher finement un oignon et des feuilles de sauge fraîche, mettre à cuire à feu doux dans un peu d’eau pendant une dizaine de minutes, ajouter votre viande, saler, poivrer et laisser cuire le temps nécessaire.

Tremper des feuilles de sauge dans de la pâte à beignets et  les faire frire dans de l’huile. 

On peut préparer un risotto en faisant d’abord infuser de la sauge dans du lait chaud, dilué avec de l’eau. Faire sauter des oignons, ajouter le riz et bien l’enrober d’huile. Ajouter le lait une petite quantité à la fois, en laissant le riz l’absorber dans les intervalles. Enfin, ajouter du parmesan râpé, bien mélanger sur le feu et servir. 

Glisser une feuille de sauge ananas fraîche dans un sandwich aux oeufs ou aux légumes grillés. 

Les feuilles de sauge ananas agrémenteront les boissons frappées. 

On pourra en ajouter en petite quantité dans les vinaigrettes

Ne pas hésiter à préparer une infusion, que l’on boira en remplacement du thé ou du café : feuilles de sauge, miel et zeste d’un citron. Laisser infuser 10 mn dans de l’eau bouillante.

La bourrache, une plante aux milles vertus

Rédigé par Thérèse - - aucun commentaire

La bourrache est une plante annuelle que vous pouvez semer en terre à partir d’avril en enterrant les graines de quelques centimètres. Eclaicir les jeunes plants à 30 cm. La plante se ressème d’elle-même. 

La bourrache  pousse dans tous types de sol, elle accepte la mi-ombre. Elle est très prolifère et volumineuse. 

C’est un excellent engrais vert : 

  • Ses puissantes racines s'enfoncent profondément et ameublissent la terre.
  • Ses feuilles sont riches en potassium.
  • Son développement rapide empêche la pousse des mauvaises herbes.
  • Ses fleurs attirent de nombreux insectes.

La récolte des fleurs et des feuilles se fait en juin, juillet, août. 

Coupez les tiges à ras et suspendez la tête en bas dans un lieu sec et ventilé. 

 

Ses mille vertus :

Les belles fleurs étoilées de la bourrache d’un bleu profond ont une saveur d’huître, elles sont très décoratives en cuisine et comestibles.

Les vertus santé

Les tiges et les feuilles sont diurétiques et dépuratives.

Préparer une tisane en versant 1 tasse bouillante avec 1 cuillère de fleurs laisser infuser 10 minutes. Rajoutez une cuillère de miel en cas de rhume.

Pour un cataplasme sur des abcès ou des inflammations cutanés, faites cuire la plante jusqu'à ramollissement , égouttez et mettre sur les endroits douloureux à l’aide d’une compresse.

Elle aide également à combattre les rhumatismes : comptez une poignée de bourrache fraîche mélangée à une poignée de fleurs de reines des prés  pour trois quarts de litre d’eau bouillante. couvrez et laissez infuser 15 minutes. Passez et buvez la préparation dans la journée .

Les vertus beauté 

A faire soi même : un masque de beauté anti-age :

  • Versez une demi tasse d’eau bouillante sur deux cuillères a soupe de bourrache, couvrez et laissez infuser 20 minutes.
  • Dans un bol déposer 3 cuillères à soupe d’argile rose délayez avec l’infusion de bourrache.
  • Ajoutez une cuillère à café d’huile d’olive pour une pate lisse et onctueuse.

Et elle n'est pas en reste côté cuisine

Fleur en glaçon :

Mettre une fleur dans de l’eau et faite des glaçons pour décorer les boissons.

Pétales de fleur cristallisés :

  • Lavez vos pétales de fleurs délicatement. Découpez la partie blanche du pétale en effet, la base est amère et il vaut mieux la jeter. Battre légèrement le blanc d’œuf juste pour le faire émulsionner.
  • Trempez le pétales dedans, d'un côté et de l'autre.
  • Puis trempez les pétales dans le sucre cristallisé.
  • Déposez-les sur un plaque recouverte de papier sulfurisé.
  • Pendant six jours, retournez les pétales tous les jours, à l'aide d'une pince fine.
  • Conservez-les ensuite dans une boîte bien hermétique, pas plus d'une semaine à cause du blanc d’œuf.

Bonne dégustation !

Les engrais verts travaillent pour vous

Rédigé par Thérèse - - aucun commentaire

Les engrais verts vont protéger, aérer, fertiliser et améliorer le sol de votre potager.

Pourquoi utiliser les engrais verts :
  • Ils couvrent les sols non cultivés, limitent le lessivage des nitrates qui sont stockés dans la plante au lieu d’être rincés par la pluie, évitent le dessèchement  et la formation de croûte sur le sol.
  • Ils limitent le développement des herbes indésirables en les étouffant.
  • Leurs racines drainent le sol, cassent les mottes et constituent une réserve de potassium, azote et phosphate que les cultures suivantes se chargeront d’utiliser
  • Ils protègent les « auxiliaires de culture » (coccinelles, hérissons, oiseaux, abeilles …)

Comment les cultiver :

  • Bien nettoyer le terrain en enlevant toutes les herbes indésirables.
  • Ameublir pour la préparation du semis.
  • Semer les graines à la volée, ne pas hésiter à semer dense afin de « concurrencer » les herbes indésirables.
  • Tasser la terre à l’aide d’une planche, d’un rouleau ou avec le dos d’un râteau.
  • Si le temps est sec arroser pour hâter la germination, ensuite c’est inutile.
  • Il faut laisser les engrais verts croître plusieurs semaines avant de les couper, vous pouvez les laisser tout l’hiver.
  • Après fauchage les laisser sur le sol se décomposer, ils servent de paillage. Si vous voulez cultiver cette partie de votre terrain mettez-les  dans le composteur. 
  • Si vous ne cultivez qu’une partie de la parcelle vous pouvez les laisser, ils protègeront les jeunes plants du vent et créeront un micro-climat et continueront leurs actions bénéfiques.

Pour savoir quel engrais vert choisir, n'hésiter pas à cliquer sur l'image ci-dessous.